Comment soigner les achats compulsifs ?

Shopaholic ? A qui ce mot n'a jamais parlé ? J'en fait partie, je suis le genre de filles qui craque à chaque virée extérieure. Tout y passe du vêtement au maquillage en passant par la déco. C'est presque une maladie à traiter !


Pourquoi j'ai décidé de me soigner ? Je suis bientôt sans emploi et donc moins de ressources qui rentrent ... C'est en voyant les plaintes et autres réflexions de mon entourage que j'ai compris. Mais également en voyant mon compte en banque que la décision fut inévitable. Et comme il faut battre le fer tant qu'il est encore chaud, je me suis dit que faire un article traitant le sujet pourrait être le début de la thérapie ! J'ai tout poser sur papier afin de voir et d'énumérer les inconvénients et les aboutissants du problème ...


Pourquoi combattre le mal ?


Il y a énormément de bonheur à shopper ses pièces coup de cœur et de pouvoir les contempler dans son dressing, son rangement beauté ou même voir sa jolie déco ornée son salon, sa chambre, son chez soi ! Mais il y a aussi d'énorme points négatifs à shopper sur un coup de tête ; certes vous êtes la plus heureuse mais le besoin là dedans ? Notre dressing ne déborde-t-il pas assez ?
Et ici on ne combat pas le mal par le mal, on essaie d'éviter le mal : le shopping !
La plupart des achats compulsifs, vous donne le sourire et vous dépite à la fin. On peut souvent compter la même pièce dans différents coloris ou même le laissé pour compte comme une vieille chaussette parce qu'on a oublié qu'on avait ce top ou cette chemise.
Pourquoi combattre le mal ? Pour éviter que votre compte en banque voit rouge et que votre banquière veuille vous tuer .... Pour éviter le surplus de vêtements, les pièces multiples, les oubliés.


Quelles actions pour éviter l'inutile ?


Quelques actions peuvent paraitre restrictive, mais elles sont pour moi indispensable pour me permettre d'arrêter les dépenses inutiles.
Avant toute chose un tri s'impose, ce que l'on garde et ce dont on peut se passer. J'ai plusieurs sacs après mon tri automnal; ce que je vais donner, ce que je vais essayer de vendre; principalement pour le dressing. 
J'ai également vidé et trié mon rangement make-up et produits soins : j'ai jeté les produits qui risquaient de me provoquer des allergies (produits périmés), j'ai gardés les entamés et je vais sûrement faire gagner les neufs que je n'utilisent pas ! Amis matérialiste Bonjouuuuuuur !
Concernant les entamés je les ai mis dans mon 10 Pan, afin de me forcer à les finir !

Pour mes sorties, ma thérapie consiste à ne sortir avec aucun moyen de paiement. Je retire un peu d'argent avant et je ne garde que cette monnaie afin de limiter mes achats. Si je veux vraiment une pièce je retire la monnaie correspondante afin de n'acheter que ça ! Il faut savoir que je fais mon shopping d'une façon particulière : si j'ai la boutique à portée de mains je fais toujours un petit tour sur le site en ligne afin de faire un repérage !


Les achats compulsif nous freinent dans nos envies, nos désirs. C'est pour cette raison que j'ai décidé d'épargner et de faire moins de dépenses. Les voyages, les restaus en amoureux la vie propose plus de jolies choses, sorties que de simples vêtements dans un dressing. Même en étant blogueuse vous pouvez écrire sans dépenser et d'ailleurs Safia du blog MytrendyLifestyle en avait fait un article : 30 idées d'articles pour bloguer sans dépenser !